Bienvenue a Battambang

Battambang est le nom d’une province cambodgienne qui fait partie de la légende intitulée « Ta Dambang Kranhuong , selon les basreliefs K205/K206/K211/K214 associés à celui du village « Phum Dong » (1). A l’époque préangkorienne et angkorienne, la partie Ouest et  Nord-Ouest du bassin du grand lac Tunlé Sap était nommée « Amokheak Borak », et une autre partie était située dans le territoire « Phimakborak ». C’est ainsi, d’après une constatation, cette province était un état semi autonome et aussi état vassal de l’empire « Chenla ». Jusqu’au milieu du 6ème siècle, le roi Pheakveak Voramann I s’en est emparé pour le développement sous son règne.

A l’époque post angkorienne, en raison des invasions des « Chams » et des « Siamois » l’empire était affaibli. Les rois à cette époque sont obligés de changer successivement les capitales vers les autres régions du Sud de la capitale Angkor afin d’éviter toutes formes d’invasions des pays voisins et d’autres étrangers. A partir du 15ème siècle, jusqu’au 20ème siècle la province de Battambang a connu certaines catastrophes, la sécheresse, les guerres successives déclanchées par les Siamois.

A partir d’aujourd’hui, Battambang se transforme en ville touristique reconnue comme « ancienne ville » manifique. Celle-ci a gardé de nombreux souvenirs aussi bien que les constructions patrimoniales telles que : bâtiments publiques, écoles, ponts, rues, une centaine de compartiments, riches en structures originales, berges de la rivière Sangker, anciens temples, montagnes, grottes, cavernes, la rivière Kranhuong qui coule à travers de nombreux sites culturels avec les coutumes et variétés sociales des habitants.

Battambang est également le grenier des produits agricoles dont les goûts sont délicieux et reconnus dans tout le Cambodge aussi bien qu’à l’étranger : riz, orange, coco crème, Nem de poisson, riz gluant au bambou (Kralane).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *